Éclaircies …

Hier, Tonton F. était de retour sur le chantier, le programme s’est fixé le matin même : démolition du mur entre la chambre de la Turbule et le salon pour agrandir ce dernier, et préparation de la remise en état de l’électricité au rez-de-chaussé et de l’ajout des circuits de l’étage.

Le mur fait environ 3,3 mètres de haut sur 2 de long, il faut démolir aussi le poteau en pierre pour enlever la porte d’entrée dans la chambre, et faire attention à ne pas tout casser côté opposé, en bout de mur se trouve la salle d’eau. Tonton F. côté salle d’eau, je m’occupe du côté poteau, le but est de désolidariser le mur des deux côtés. Rien à signaler pour la suite, on le fait tomber brique par brique au départ et rapidement il bascule. Reste le poteau et l’encadrement de la porte. Aïe, deux petits IPN au dessus qu’il faut tronçonner, heureusement, les charpentiers nous ont prêté leur matos.

Au final, une fois la poussière retombée, on y voit plus clair. La chambre de la Turbule fait faisait 7 m² et pourtant le salon semble à présent immense. On a volontairement gardé le bout de mur qui sépare l’espace gagné sur la chambre de la cuisine mais il va y avoir pas mal de boulot pour le raccorder aux plafonds, enlever la toile de verre, en remettre, le repeindre … Et même boulot pour le nouveau mur du fond de salon.

Et pendant ce temps, voila le boulot des charpentiers ;).

Bon, ils ont commencé à enlever l’ancien avant-toit et à sceller les poutres de plancher.

Pour la petite histoire ils attendaient que nous fassions tomber le mur pour mettre les deux dernières poutres principales du plancher. En effet le mur entre le salon et la chambre de la Turbule les empêchait de passer. On aurait peut-être dû laisser la maître d’œuvre gérer ce petit détail de reconstruction du mur après passage de la poutre en gardant le mur. Bref, j’insiste et râle, mais les 500 euros demandés pour démolir ce mur sont mal passés, à la vue non seulement de la rapidité avec laquelle on l’a fait avec M. et Tonton F. et surtout à la vue de l’enveloppe globale !!!

A 10h00 donc, arrivée de renfort pour mettre en place les deux dernières poutres principales du plancher. L’équipe de « bébés » ne met pas bien longtemps pour les poser et enchaine rapidement sur la mise en place des petites poutres et du plancher.

De notre côté une petite discussion s’engage sur la mise en place de la hotte ilot : on la fixe maintenant ou on attend que le plafond soit posé ? M. et moi sommes pour attendre, en effet, ce sera plus propre de venir coller le tuyau au placo. Tonton F. est pour la placer maintenant, le plaquiste fera le tour avec ses plaques et jointera, ça ne se verra pas. Personnellement j’ai peur qu’avec les vibrations le joint ne tienne pas, fissure et tombe par petits bouts. Le temps passe, et finalement Tonton F. l’emporte avec sa logique de terrain : si on la met après le plafond, on n’aura plus d’accès par dessus, il y a le plancher !!! Bref, on la fixe, je verrai avec le plaquiste pour du joint souple.

Fin de journée à nettoyer … Le stress s’éloigne un peu, tout avance comme prévu, revoir la hotte ilot fixée remonte le moral. Pour la suite il faut ce week-end commencer à passer de la plomberie, isoler le plancher phoniquement et terminer le plancher de la partie placard dans le grenier.

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Karine dit :

    Mais… euh… vous vivez où en ce moment ? au fond du jardin ???

  2. heidi dit :

    Est ce que Tonton F. a une cape et un "TF" écrit en gros sur son T-shirt ?
    Bon, ça semble prendre le bon chemin tout ça 🙂

  3. Fred dit :

    Super, ça commence a prendre forme avec le plancher pose!

  4. pamela dit :

    et bien j’ai envie d’employer un gros mot pour dire ce que je ressens quand je vois les photos : je ne sais pas lequel est le plus approprié? merde! bordel! ou putain!
    ou peut etre que je vais vous remercier… hé oui, ça me fait relativiser par rapport aux quelques plinthes et quelques pétiots qu’il nous reste à faire dans notre appart.
    aller ça sera vite passé. Les travaux après on en rigole : "tu te rappelles quand on a cassé le mur de la chambre de la turbule et qu’il y avait un gars qui montait sur l’armoire de la turbule pour faire les travaux!!" (si si je l’ai vu, y’en a un qui a ses pieds sur l’armoire!)
    aller courage! c’est pas si terrible de vivre chez ses beau-parents quand même!

  5. fouiny dit :

    En plus c’est le plus costaud qui met son pied sur l’armoire !!!

  6. christine C dit :

    A la vue de certaines photos c’est comme dans les travaux publics : 2 qui bossent et les autres qui regardent 😉
    Super vos travaux et bravo pour la "Turbulette" !! Enfin une fille dans cette famille …
    Bisous à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.