En fait non … Enfin pas sûr …

La déclaration de travaux a été acceptée ! Super ! Mais comme on a pris l’habitude de ne pas toujours faire les choses dans le bon ordre, rien n’est encore bien défini. Entre maçons, architectes, ingénieurs bétons notre cœur balance et le projet est au point mort 🙁 …

Extension échoppe
Extension échoppe

Fin janvier, bonne nouvelle la mairie a accepté notre demande d’extension vers le jardin sur les deux niveaux !! Mais entre temps j’ai commencé à me renseigner sur la faisabilité du projet : couper les chainages, virer le linteau béton de la baie vitrée, et lier l’extension à l’existant … Et c’est pas gagné !!!
Un message laissé sur mon forum de prédilection a fini par avoir une réponse claire : « Quand on fait une extension, on ne se solidarise JAMAIS à l’existant » et donc on ne coupe pas les chainages, on ne fait pas tomber le linteau, etc … Et on abandonne le projet.
En suivant, un second maçon est passé, et à son avis bien sûr pas de problème : on fait de « solides » fondations – sans étude de sol -, on dégage les fers des chainages sur 50 cm et on les lie à l’extension avec des poteaux bétons à l’endroit des liaisons … Why not ?
Une architecte est alors venue. Qui dit architecte dit aucun avis technique ; enfin pas sans étude par un cabinet d’ingénierie béton. C’est pas une solution dénuée de bon sens mais ce serait agréable d’avoir au moins un avis sur la faisabilité… Pour l’instant on a mis de côté et on attend avant de donner suite, d’autant que son devis est prohibitif pour la conduite des travaux et elle facture même la déclaration de travaux déjà acceptée !!!
Bref, dans l’impasse j’ai téléphoné à un bureau d’étude béton. J’ai choisi ce dernier parce qu’il n’a pas uniquement dans son portfolio la construction du burj khalifa ou des tours Petronas comme la plupart, mais il s’adresse aussi aux particuliers qui souhaitent juste agrandir leurs maisons. Il n’est pas encore venu mais une de ses réponses à mes questions ne m’a pas rassuré : « Mais ne vous inquiétez pas Monsieur, une extension n’est jamais solidarisée avec l’existant » ou encore « Mmmm d’après ce que vous me dites, personnes ne prendra le risque de toucher à votre maison. ». Bref, pas rassurant mais cohérent avec tout ce que j’ai pu lire. Delph est pour l’instant en train d’essayer de le joindre à nouveau pour prendre un rendez-vous … A suivre.

Du coup on envisage une seconde solution :(. Le but est de créer une chambre de plus. Au fond du jardin se trouve mon immense bureau de 6 m². Au départ on avait pensé l’agrandir pour faire une vraie chambre – avec micro salle d’eau et wc – et y mettre le grand. Mais à 10 ans c’est un peu tôt pour qu’il dorme seul dans une pièce totalement indépendante de la maison. Du coup, pourquoi ne pas créer cette chambre et un « couloir » sur un côté du jardin pour y accéder depuis la maison ?
Voila donc l’idée sur laquelle on travaille en parallèle, en attendant la visite du bureau d’étude béton. Le « couloir » ferait quand même une bonne dizaine de mètres de long, on regarde les verrières – je suis tombé amoureux depuis longtemps des créations de Christophe Maltaite à qui j’ai envoyé un mail et que je dois rappeler – ou tout autre solution pour casser un peu l’effet couloir. Affaire à suivre.

Rien de plus à signaler 🙁 …

Enfin je termine quand même avec un super maquillage, un Noël toujours aussi généreux, la famille :$, un C qui n’aime pas le chocolat, deux cousines qui se trouvent, un pour 70, une pour 44, du ski, une classe avec une super prof, un escrimeur qui progresse bien, des Turbules, un chat et l’horizon, une danseuse et deux chefs 🙂 !!!

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Fred dit :

    Et vous avez pense a faire une piste de bowling dans le nouveau « couloir »?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.