Laisse béton …

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin, quand un titre aussi prometteur pourrait laisser envisager des jours meilleurs. Allez, on continue à boucher les trous et creuser la tranchée …

… dans le jardin, là au moins c’est pour y mettre un peu de lumière.

Non, je n’ai consommé aucune substance illicite … peut-être la fatigue … d’un travail physique dont je n’ai pas vraiment l’habitude.

Bref, le trou dans la terrasse est fait, la gaine est passée, il n’y a plus qu’à tout reboucher. J’en profite pour prendre quelques photos pour le jour où il faudra tout casser à nouveau pour passer l’évacuation des eaux usées au fond du jardin … si besoin.

C’est là que les choses se compliquent … Mon PTAC étant assez limité, je suis allé chez l’enchanteur chercher un sac de 10 kg de ciment, mélangé au reste de sable de la rénovation, ça devrait faire l’affaire.

A vue d’œil la consistance est bonne … Mais mon œil n’est pas expert et j’en ai bien la confirmation quand je racle le fond du bac et termine de reboucher à peine un cinquième du trou.

PTAC ou non, il faut partir sur du plus gros …

Un petit tour chez l’enchanteur et trois aller retour voiture / jardin en brouette plus tard, me voila équipé de deux sac de béton tout prêt et un sac de sable pour … pour prévoir …

Un sac de béton a finalement suffit à combler le gouffre. Pour une seconde (oui oui je compte le palier du bac de douche pour ma première fois) expérience de béton solo, c’est pas trop mal …

Finalement, il ne reste plus que la petite tranchée à terminer.

Non non, je ne me suis pas trompé de photo, la dernière représente bien les outils dont je dispose pour creuser ce canyon. Je plaisante, mais à peine, c’est ce que j’ai trouvé de plus économique pour le dos, et finalement, petit à petit, ça avance.

Quelques photos de la Turbule pour finir, et de sa semaine sur la côte (basque cette fois). Nous avons passé une semaine vraiment ensoleillée et avons profité de la gentillesse de Pamela et Nico pour passer de bonnes soirées entre couples fatigués et de bonnes journées avec Max et la Turbule, qui s’entendent comme deux frères … à croquer …

Je termine en faisant de grosses bises à Anna, la petite dernière de la famille … Arrivée ce lundi 29 mars à l’heure du goûter.

 

 

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Karine dit :

    Bon et bé maintenant que vous avez passé le we dans le pays basque, vous êtes mûrs pour monter en bretagne : vous verrez nous aussi on est méga fatigués 🙂

  2. heidi dit :

    Mince c’est la Turbule ce grand gaillard !
    Pour le reste, je vois que le béton fait les mêmes coups tordus que les pots de peinture grise 😉
    (c’est rien que des fourbes ces machins là t’façon)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.