On s’élève ???

Oh rien de très spirituel … Depuis quelques temps déjà – non la Turbule n’y est pour rien – nous pensons à agrandir un peu la maison. Parmi de nombreuses solutions plus ou moins ingénieuses : aménager la cave (trop utile pour l’enlever), les combles (trop bas), le fond du jardin (trop loin), un étage (trop cher) ; notre raison s’est tournée vers l’étage.

« Non mais vous n’aurez jamais l’autorisation avec le nouveau PLU, ça prend au moins 5 ans pour avoir le permis, et la mairie n’accepte plus les surélévations d’échoppes, …… ». Nous pensions déjà ça lors de la rénovation, mais aujourd’hui nous n’avons plus le choix, la seule solution est de surélever … ou déménager.

Après deux rendez-vous avec une architecte de la Mairie de Bordeaux, le discours n’est pas du tout le même. Notre projet porte actuellement sur la surélévation de la maison côté jardin ; nous ne toucherons pas à la façade côté rue. D’ailleurs, comme on peut le voir sur les plans, la partie habitable de l’étage est uniquement au dessus du salon / séjour. Résultat : le projet ne comporte aucun élément ne respectant pas le PLU ou les règles architecturales de la ville, et il devrait être accepté sans problème.

Seul bémol, la limite de la zone protégée Bâtiments de France coupe notre maison en deux ; et voila donc le délai de réponse au permis de construire que nous venons de déposer qui passe à 6 mois !!! Bon, en principe, d’après l’architecte, on devrait avoir une réponse dans deux mois et demi.

Alors c’est reparti pour les plans, les dessins, l’étude des différentes possibilités … Principale question pour la surélévation : l’emplacement de l’escalier. Je profite du sujet pour remercier grandement Lionel – P pour la réalisation des plans de l’escalier et pour son site qui me permets aujourd’hui de faire le malin en parlant de volée, de trémie, de hauteur d’échappée, de giron, bref de tout ce qui sert quand on veut placer un escalier dans une maison.

A ce jour, la solution retenue est un escalier quart tournant au fond du salon contre les murs de l’entrée de la cave et de la chambre de la Turbule. Le quart tournant est obligatoire pour caser un escalier d’une hauteur totale de 3,30 m sans perdre trop de place. La grosse question a été celle de la Trémie ; d’après les plans de Lionel – P, une trémie rectangulaire de 3 m par 90 cm est suffisante.

Voici donc les plans de l’étage que nous envisageons, si nous le pouvons nous y caseront deux chambres et une salle de bains.

Nous verrons par la suite si nous pouvons aménager l’espace sous combles.

Reste donc à présent à attendre la réponse de la Mairie, à trouver les artisans, à faire les travaux … bref trois fois rien.

En bonus, deux photos de l’escalier que je me suis amusé à réaliser avec Sketchup. La Turbule n’a plus qu’à se muscler les jambes.

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. heidi dit :

    Woh ! Vaste projet ! Ca fait envie ces jolis plans ! 🙂

  2. pamela dit :

    ça me rappelle des choses… je crois qu’on a bien mis 3 mois pour décider à quel endroit on allait mettre nos escaliers de mezzanine et de garage. les notres font 70cm de large et c’est pas très pratique pour faire passer les meubles ou la corbeille à linge. du coup, ça motive à ne pas grossir sinon mon cul passe plus dans l’escalier!

  3. Soizic dit :

    Vous partez pour de gros travaux mais ça devrait être sympa !

  4. fouiny dit :

    Whouaaa ça bouge ici.
    Pas mal ce projet, sacré courage après tout ce que vous avez déjà fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.