Cabanon J-68 : en avance …

Poursuite de la démolition ce week-end, et quelques allers retours à la décharge en ce beau dimanche ensoleillé.
Samedi matin peinture chez Véro et Steph qui terminent leurs travaux et devraient bientôt déménager ; et ensuite on casse tout le reste du week-end !!!

2013-02-02_18-10-25.JPG2013-02-02_18-11-30.JPG2013-02-02_18-12-35.JPG2013-02-02_18-12-58.JPG2013-02-03_13-12-34.JPG

Samedi après-midi avec M. nous sommes retournés dans le cabanon de la voisine pour vérifier une fois de plus son état. Verdict : c’est vieux, c’est pourri, mais ça devrait tenir. Et deux heures plus tard, notre cabanon est en pièce !!! Finalement la déconstruction a été bien plus facile et rapide que prévu. Deux raisons à cela : notre cabanon et celui de la voisine étaient réellement indépendants, et le cabanon de la voisine est plus solide que je voulais le penser.
J’ai gardé pour l’instant une partie de ce qui nous sert de serre hivernale, elle ne devrait pas gêner la construction du nouveau cabanon et sera démontée plus tard pour être refaite ; il faut bien que je tienne compte de certaines exigences de Delph.

2013-02-03_13-12-47.JPG2013-02-03_13-12-53.JPG2013-02-03_13-13-09.JPG2013-02-03_13-13-17.JPG2013-02-03_16-59-42.JPG2013-02-03_18-12-32.JPG2013-02-03_18-12-45.JPG2013-02-03_18-12-58.JPG2013-02-03_18-13-18.JPG2013-02-03_18-43-01.JPG

Dimanche il doit faire beau, M. me propose donc de venir avec la remorque pour amener le cabanon à la décharge. On sera en avance sur le planning !!!
Petit coup de mou dimanche entre midi et deux en voyant le travail que ça demande d’évacuer le cabanon et en imaginant le travail qu’il va falloir fournir pour approvisionner le chantier !!! La joie des échoppes sans accès sur le jardin ! Les rapides calculs prévoient de faire rentrer dans le jardin en passant par la maison : 2 m3 de grave à béton, 2 à 3 m3 de sable (terrasse en pavés + montage + enduits), quelques 380 parpaings, quelques tuiles, la ferraille, le ciment et la charpente !!! Et le tout à la brouette …

Bref, dimanche 17h45 : nous quittons la déchetterie après trois voyages seulement.

L’étape suivante est la préparation du sol pour couler les fondations et la dalle, peut-être en même temps. Etape parallèle : approvisionner deux mètres cubes de grave, un de sable, 20 sacs de ciment et la ferraille. A la remorque c’est faisable (une dizaine d’allers retours) mais l’état de l’embrayage de le voiture de M., celui de mes bras et de l’humeur de Delph m’encouragent à choisir la livraison !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Heidi dit :

    C’est courageux de s’agiter autant en plein hiver quand même ! (nous on hiberne pour le moment 😉 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.