Happy New Meuble ?

WP_20141230_008.jpgCette dernière semaine de l’année est rarement la plus productive niveau travaux, mais cette fois j’ai pris un peu de temps pour avancer le meuble sous l’escalier. Je crois que la pression mise par Delph n’y est pas étrangère. Alors entre aiguilles de sapin, papiers cadeaux, cris, pleurs, caprices, guerres fratricides, Transformers et Barbie, j’ai tenté difficilement de glisser un rouleau.

WP_20141228_002.jpgWP_20141228_003.jpgWP_20141228_004.jpgWP_20141230_002.jpg

Un petit tour sur la côte pour le premier jour des vacances, histoire de voir si elle n’a pas trop reculé cette fois et de profiter du soleil. Et dès le lendemain, je dégage le meuble et entame une bonne heure de ponçage. Après avoir tout essayé : à la main sans aspirateur, à la main avec l’aspirateur dessous, à l’orbitale avec récupérateur, je trouve que la meilleure solution anti-poussière reste l’orbitale connectée directement à l’aspirateur. Cette solution a aussi l’avantage d’être bien moins fatigante. Les dernières retouches enduit et mastic acrylique avait été faites la veille.

WP_20141230_005.jpgWP_20141230_007.jpgWP_20141230_008.jpgWP_20141230_011.jpgWP_20141231_002.jpgWP_20141231_003.jpg

Un coup de chiffon humide sur l’ensemble et j’entame la peinture. Pour une question d’esthétique j’utilise la même peinture que celle de l’escalier, à savoir une glycéro brillante blanche – très légèrement teintée de bleu, mais vraiment très légèrement – de chez Levis. Le tendu est vraiment bien, et il fait donc parfaitement ressortir les moindres défauts, l’odeur est assez insupportable : femme et enfants dehors, le temps de séchage est vraiment très long : trucs à poils qui grimpent partout dehors, bref j’ai mis environ 6 heures pour la première couche et il reste encore les étagères et les portes qui attendent une couche sur la table du salon, mais on verra ça plus tard. La glycéro a aussi l’avantage de jaunir, on s’en rend bien compte entre meuble fraichement peint et escalier peint un an auparavant !!! Du coup je repasserai une couche sur l’extérieur du limon.

WP_20150102_001.jpgWP_20150103_004.jpgWP_20150103_006.jpgWP_20150103_012.jpgWP_20150103_013.jpgWP_20150103_015.jpgWP_20150103_017.jpgWP_20150103_018.jpgWP_20150103_019.jpgWP_20150103_020.jpgWP_20150103_022.jpg

Lendemain repos et surlendemain, je décide de passer la seconde couche. Encore une session de léger ponçage, quelques trous pour passer les câbles et c’est reparti pour un peu moins de cinq heures de peinture. Et ça y est !!! Le meuble est fini. Bon il reste encore étagères et portes, on verra cet été !!!
Un détail de millimètre du tiroir en haut à gauche et là c’est vraiment terminé, enfin presque.

WP_20150118_001.jpgWP_20150118_002.jpgWP_20150118_003.jpg

On peut donc commencer à ranger les affaires de notre vieux meuble d’étudiants qui trône toujours dans le salon et du buffet – plus récent – qui devrait « dégager » aussi le paysage. Restera le bureau qui finira d’ici 5 à 10 ans dans le jardin et on pourra enfin s’acheter un vrai canapé et jeter notre ancien clic-clac d’étudiant !!!

Et alors ? Alors le résultat ressemble à ce que j’imaginais il y a un an, c’est correct mais … Mais j’ai un peu de mal à apprécier, tout d’abord parce que j’en ai ras le bol de ce meuble, c’est vraiment beaucoup plus de travail que ce que j’avais imaginé, ensuite j’en remarque tous les défauts – et même s’ils ne se voient pas sur les photos, il y en a – et encore je crains aujourd’hui de me lasser de ce gros bloc immuable, et enfin, pour finir, nous ne sommes pas certains de pouvoir ranger tout ce que l’on avait prévu à l’intérieur !!! Un résultat mitigé donc, même si la disparition d’une colonne ikéo suite au rangement des albums photos dans leur nouvel écrin est un réel plaisir, de même que la possibilité de profiter à nouveau de quelques concerts en DVD, avec la sortie audio à nouveau branchée sur la bonne chaine stéréo de JP ; la disparition aussi de l’aspirateur de chantier et de quelques outils omniprésents depuis le début des travaux, le couloir enfin retrouvé, dégagé des énormes enceintes et de la chaine, l’îlot enfin libéré de l’imposant coffre qui en masquait la pierre, la disparition des étagères du salon. Oui ces derniers points positifs n’ont pas grand rapport avec le meuble :(. Non, ce soir je regrette un peu une solution moins compliquée, plus originale, plus modulable, moins figée …

Turbules-WP_20141225_001.jpgTurbules-WP_20141225_005.jpgTurbules-WP_20141225_009.jpgTurbules-WP_20150104_002.jpgTurbules-WP_20150104_003.jpgTurbules-WP_20150104_004.jpg

On termine par un Noël avec des cadeaux, un Noël avec des cadeaux, un Noël avec des cadeaux, et enfin une séance de cupcakes chocolat, glaçage « light » mascarpone crème légère, à rien, mais rose !!!

Et au fait, bonne année 2015 à tous !!!

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. heidi dit :

    Un sacré travail qui fait très chic vu d’ici 😉
    Je compatis côté odeur de peinture, on teste actuellement de la Tollens blanc mat qui sent… la raclette !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *