Au bon air

En quittant le chantier cet été, les couvreurs avaient oublié de laisser les deux tuiles à douille pour les évacuations de la VMC et de la hotte de la cuisine.
Mais vendredi soir, en jetant la poubelle, oh surprise, deux tuiles à douille et deux chapeaux remplissaient le bac dans la rue.
Petit coup d’oeil sur la météo, demain samedi je devrais pouvoir les installer …

Samedi matin donc,l’air est bien frais, mais le soleil est là et je m’attaque tout d’abord à la VMC. Le bloc simple flux est dans les combles, à savoir dans l’ancienne partie de la charpente côté rue encore voligée. Je commence par percer la volige depuis les combles et passe ensuite sur le toit. Rien de particulier à signaler, tout s’emboite, je peux passer à l’évacuation de la hotte de la cuisine qui passe dans le plafond et remonte dans la chambre de la Turbule dans la placard.

IMG_20120204_121309.jpgIMG_20120204_121858.jpgIMG_20120204_122103.jpgIMG_20120204_125000.jpg

Là aussi tout se passe plutôt bien, avec un peu de chance, le trou dans le plafond de la chambre de la Turbule tombe pile entre un chevron de la charpente et un rail métallique du plafond. Ici pas de volige, j’ai juste à découper le film pare pluie après avoir repérer l’emplacement sur le toit.

Je ne sais pas si c’est normal mais, entre le pare pluie et la laine de verre, il y avait des cristaux de glace. Peut-être est-ce dû au trou dans le plafond de la chambre de la Turbule à l’aplomb, resté ouvert depuis l’été ? Si quelqu’un a une idée.

Je tire le tuyau, il est un peu court, il faudra peut-être le rallonger un poil à l’occasion, mets en place la tuile, un peu de colle que j’avais acheter pour recoller le claustra en pierre de la terrasse, et c’est terminé. Nous pouvons enfin utiliser à nouveau la hotte de la cuisine, et l’air extrait de la VMC s’échappe enfin à l’extérieur.

Au passage, je note à nouveau la magnifique évacuation de la chaudière : ouverte à la pluie !!! C’est comme ça depuis cinq ans maintenant, il faut vraiment que je remette ça au carré avec un petit chapeau. Et je remarque aussi, les enduiseurs m’en avaient informé cet été, l’état de délabrement avancé du conduit de cheminée. Presque toutes les briques des cinq dernières rangées du haut ne sont plus scellées et bougent et les joints sur toute la hauteur sont foutus ! Je pense qu’il faudrait presque refaire complètement le conduit. Il faut que je prenne le temps aux beaux jours de regarder ça de plus près avant de retrouver la cheminée sur le trottoir !

Et dimanche, réveil sous la neige, plutôt rare à Bordeaux, et du coup c’est bonhomme de neige obligatoire 😉 ! La turbulette regarde le grand frère d’un air … d’un bon air ;).

 

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. pamela dit :

    ah!! ça y est, tu nous postes enfin de nouveaux trucs sur ton blog!!
    dis donc on en trouve des choses sympa dans les poubelles dans ton quartier… j’aurais bien besoin d’une pièce en plus dans mon appart, tu crois que j’attends d’en trouver une dans ma poubelle, ou je viens chez toi? ah oui et aussi je voudrais bien une ferrari rouge ou jaune peu importe, je ne suis pas regardante…

  2. pamela dit :

    et au fait, joli bonhomme de neige! costaud la turbule!
    elle pousse bien la turbulette! trop mimie

  3. Laure dit :

    Même pas un mot pour l’anniversaire de ta femme…
    C’est le plus beau bonhomme de neige que j’ai vu depuis 3 jours 🙂 un vrai artiste cet enfant !!
    Je vois que les travaux touchent à la fin… on devrait avoir quelques bricoles pour toi dans la maison. RV début Avril 🙂
    Bisous à vous quatre

  4. STYVE dit :

    bonjour .
    ou peut on trouver le chapeaux merci ?

    • J dit :

      Bonjour Styve,
      dans la région les Gedimat sont bien fournis en tuiles et accessoires. Chez l’enchanteur ils n’ont pas le modèle mais ça doit dépendre des régions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *