Le 200ème !!!

WP_20140106_002.jpgDu grand classique pour ce 200ème billet : quelques bricoles extérieures, « un peu » de peinture et une semaine de vacances.

Et au passage : bonne année 2014 à tous !!!

WP_20131130_001.jpgWP_20131206_001.jpgWP_20131206_002.jpg

Et ça s’arrête là pour les bricoles : fermeture du fond de l’abri vélos derrière le cabanon et ajout d’un tiroir à l’établi. Par chance il me restait un tiroir Ikeo inutilisé (il manque juste la façade), et la largeur de l’établi a été parfaitement pensée ;).

WP_20140103_004.jpgWP_20140104_005.jpgWP_20140104_007.jpgWP_20140105_003.jpgWP_20140105_004.jpgWP_20140105_005.jpg

Sous l’insistante et incessante pression psychologique exercée par Delph pour « finir » l’intérieur de la maison, je profite de cette fin de vacances pour entamer quelques chantiers de peinture, en commençant par le couloir. Tout d’abord il faut réaliser une petite armoire pour cacher le compteur et ensuite la peinture du grand mur vide de 4,5 m de long par 3,3 m de haut peut commencer. Le résultat de ce blanc très légèrement cassé de marron est une telle réussite que Delph décide de me faire peindre tout le couloir. Par chance l’autre mur possède trois portes.

WP_20140106_003.jpgWP_20140106_004.jpg

Et le résultat pousse Delph toujours plus loin : faisons les toilettes !!! Mais la peinture vient à manquer et ce foutu bleu est une véritable horreur à voir mais aussi à repeindre. Le chantier est toujours en cours, il faut que je repeigne le plafond et repasse encore du blanc sur tous les murs, avant de poursuivre.

WP_20140104_001.jpgWP_20140104_003.jpgWP_20140104_006.jpgWP_20140105_006.jpgWP_20140106_001.jpgWP_20140106_002.jpg

Enfin, dernier chantier peinture du moment, lui aussi bien sûr toujours en cours : l’escalier !!! La première étape consiste à boucher l’espace d’une dizaine de centimètres à gauche entre le mur et l’escalier ; une fine planche de medium de 6 collée fait l’affaire. Ensuite j’attaque la peinture le ponçage. A la main avec différents grains et quelques cales, ce travail est vraiment long et pénible. Du coup, une journée perdue sur le planning. La suite enfin, la peinture : une glycéro blanc très légèrement cassé de gris pour les rampes et contre-marches, et une lasure opacifiante grise pour les marches. Huit heures de peinture et deux couches plus tard le résultat est très correct, la peinture est vraiment bien tendue, la couleur réussie, l’escalier a déjà l’air plus petit. Seule question : une troisième couche ? Aujourd’hui je ne sais pas encore, avec une bonne demi-heure de ponçage, quatre heures de peinture par couche et 24 heures de séchage, j’hésite. D’autant qu’il faudrait entamer les marches, et là le temps de séchage et la présence des Turbules ne font pas bon ménage.

WP_20131207_001.jpgWP_20131213_002.jpgWP_20131219_001.jpgWP_20131228_002.jpgWP_20131229_003.jpgWP_20131229_005.jpgWP_20131230_001.jpg

On termine par quelques photos : un gavage, une prière, des œuvres d’art en cuisson et trois jours au ski avec Charlotte et Arthur.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Fred dit :

    Quoi??? Les toilettes ne sont plus bleues!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.