Terminé !!! Enfin presque …

Les plâtriers ont terminé mardi soir, c’était la dernière étape des travaux, en dehors des enduits qui devraient être faits en début de semaine prochaine. Il nous reste donc à poncer, peindre, électrifier et tuyauter le tout. Le plus urgent est de s’occuper du bas de manière à réintégrer notre maison, pour le haut le but est de faire les deux chambres avant octobre ; arrivée de la Turbulette oblige.

2011-07-11_17-17-28.JPG2011-07-11_17-17-38.JPG

Lundi dans le journée, Alain le chef de l’équipe de plaquistes m’appelle pour me demander si on met la petite cloison prévue dans la salle de bains pour séparer les toilettes. Comme vous avez dû vous en rendre compte les choses ne sont pas toutes (on ne sourit pas !!!) décidées à l’avance et nous avons eu la chance de tomber sur des maçons, charpentiers, couvreurs et plaquistes extrêmement compréhensifs, réactifs, de bon conseils et souples qui ont su s’adapter à nos changements de plans de dernière seconde, dans le meilleur des cas où ces dits plans étaient déjà prévus.

Lundi donc, appel d’Alain pour la cloison de la salle de bain : « Oui ? Non ? Où ? ». « Pas de cloison ! On la fera plus tard, ne sachant ni où exactement ni à quelle hauteur on la veut. ». Dix minutes plus tard, second appel : « Votre mur de séparation de la cuisine, si ce soir vous enlevez le morceau de cadre de la porte, demain je vous fais l’angle au propre. ». Lundi soir donc je passe sur le chantier pour arracher le cadre et comme par magie mardi soir, il est comme neuf. Ils ont même fait l’angle de ce même mur abattu côté salon, l’angle meulé par Cousin Trop Foon. Merci donc à toute l’équipe des fins plâtriers, partie mardi en fin de journée, laissant la maison bien plaquée et des cloisons bien proprement bandées. L’entourage de la hotte ilot est impeccable, Alain a mis un joint acrylique souple qui peut se peindre.

.

Et voila le travail qui m’attend ce jeudi 14 juillet !!! Grande première pour moi : le ponçage et la peinture des plafonds du rez-de-chaussée !!! Lors des derniers travaux il y a bien 4 ans maintenant, nous avions fait faire la peinture des plafonds.

M. est passé la veille pour commencer à poncer et ce jeudi matin avant de partir je lui ai posé la question : « M., vous êtes sûrs ? Les plafonds du rez-de-chaussée sont prêts à peindre ? ». Arrivé sur le lieux, rapide coup d’œil, un petit morceau à poncer. J’attrape le bloc à poncer, l’échelle … Ah, un second morceau, une bande là, quelques bulles ici … Bref, il faut poncer à nouveau, et beaucoup et longtemps. C’est vrai, ça dépend beaucoup de la lumière et on finit par ne plus rien y voir entre la poussière dans les yeux et le brouillard ambiant, mais il faut encore beaucoup poncer. Alain m’a dit qu’il y a juste un petit égrainage à faire avec un papier de verre très fin enrouler sur le dos de la main, mais en réalité il faut plus. Peut-être que ça ne changera pas le résultat final mais le précédent plafond, qui avait subi un léger égrainage avant peinture, montrait ses bandes en lumière rasante.

2011-07-14_10-51-15.JPG2011-07-14_10-51-28.JPG2011-07-14_12-51-59.JPG2011-07-14_16-42-09.JPG2011-07-14_16-42-18.JPG

Après le ponçage, la peinture !!! Après presque un mois passé à repeindre la maison de papi il y a quelques semaines, me voici à nouveau dans les pinceaux !!!

Finalement le plafond, ce n’est pas si fatiguant. Enfin presque, j’ai quelques moments où le bras et l’épaulent chauffent bien, mais dans l’ensemble ça reste supportable. On verra le résultat demain si je peux encore lever le bras et surtout si le dos a bien tenu. J’utilise un petit échafaudage qui m’a été bien utile il y a quelques temps et un rouleau.

A 14h00 je rentre manger un morceau rapide, je ne pense pas avoir fait la moitié du plafond. Le résultat est … mitigé. J’ai pris un pot de 12 litres de sous-couche plaques de plâtre Ripolin chez l’enchanteur à un peu moins de 40 euros et je trouve que ça ne couvre pas beaucoup, même si en séchant le résultat s’améliore nettement. La peinture est un peu liquide à appliquer et le rouleau a tendance à se tasser. Pour la peinture définitive, je vais aller chez un spécialiste, c’est peut-être un peu plus cher, mais ça vaut vraiment le coup pour l’avoir testé dans la chambre de la Turbule et la cuisine.

A 17h00 c’est terminé, on verra la suite samedi. Christophe, le charpentier est passé faire un tour, voir l’avancement du chantier, mais bizarrement il n’a pas voulu que je lui prête un pinceau ;).

Avant de partir je commence à préparer les murs qu’il va falloir repeindre : les deux murs en plâtre (fond du salon et séparation cuisine) vont recevoir à nouveau de la toile de verre et pour les autres (rose de la cuisine et blanc du salon) il faut tout repeindre !!!

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. pamela dit :

    perso, je ne jure que par la dulux valentine : 1 couche et c’est fait!! avec les marques premiers prix faut passer 50 couches et on a autres choses à faire!! aller courage!

  2. heidi dit :

    ça se précise !!! Bon courage 🙂

  3. Fouiny dit :

    Même chose concernant la peinture, nous n’allons plus chez L’enchanteur pour la peinture de finition.
    Même si cela est un peu plus cher, nous allons maintenant chez Tollens. Il propose les mêmes services (couleurs sur demande) et avec des produits de meilleur qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.