Tout doux : liste des choses à faire … en douceur

Comme vous avez pu le voir, en ce moment, niveau travaux, c’est un peu la Bérézina. Alors juste pour se remotiver, ou peut être bien achever définitivement le peu de motivation restante ; et puis aussi pour essayer de ne pas trop faire fuir les fans de Tonton F. qui viennent exclusivement pour la haute qualité de la présentation des travaux réalisés 😉 et qui se retrouvent aujourd’hui devant de magnifiques 🙂 photos d’une Turbule, déjà centre de toute l’attention de son entourage ; je me suis lancé dans la nième liste des choses qu’il reste à faire … en douceur bien sûr.

En numéro 1 des choses les plus importantes avant l’hiver, enfin l’hiver calendaire parce qu’en météo on y est presque, il y a la hotte. Je ne vais pas encore refaire l’explication du plan du schéma, il faut prévoir une bonne journée (de beau temps, ça c’est le plus difficile en fait) pour fixer l’ensemble.

Les autres bricoles sont de moindre importance, l’ordre de réalisation changera sûrement :

pour la suite, c’est toujours dans la cuisine où il reste des portes de placard, à récupérer, à poser et à peindre ; ainsi que les plinthes à peindre et à poser.

 

 

Viendra sûrement ensuite quelques finitions de peinture dans notre chambre, le carénage de la porte coulissante avec la salle d’eau, dont le choix n’est pas encore arrêté entre habillage complet ou uniquement de la glissière; et enfin si possible les portes de l’armoire. Mais pour ce dernier point c’est sûr il faudra attendre au moins Noël, voire un ou deux anniversaires.

 

On avait commencé il y a peu à réfléchir sur la décoration du couloir de l’entrée, c’est une pièce où il y a beaucoup de boulot avec un mur plein de 3,3 mètres de haut sur 5 de long et trois autres sur lesquels on a en tout 4 portes intérieures à décaper et repeindre et la porte d’entrée, avec autant d’entourages.

 

 

On poursuivra ensuite avec le salon / salle à manger où tous les murs blancs sont à peindre. Il faut aussi poser les plinthes et si vraiment les finances le permettent, si on gagne au loto en fait, on posera du carrelage dans cette pièce. Toujours dans cette pièce, on a aussi une poutre à peindre.

 

On continue avec la salle d’eau. M. a toujours le joint entre les murs et le plafond à poser ;), et il faut trouver des paniers pour le meuble et un système de fermeture : sûrement un rideau.

 

 

Bien sûr je n’oublie pas la cave qui aura de la chance si elle se voit un jour rangée et complétée de quelques étagères.

 

 

 

Je crois qu’il en manque mais je ne vais pas trop chercher, on peut passer dans le jardin. La première chose à faire dans le jardin est de virer toutes les bordures en ciment, non seulement elles sont inesthétiques, mais en plus elles contiennent de l’amiante. Il faudrait ensuite au minimum retourner une partie de la terre et replanter un peu de gazon.

 

Enfin au fond du jardin, c’est le mystère le plus complet. Je voulais au départ poser du plancher sur des parpaings et lambourdes (comme pour une terrasse) dans le cabanon dont le sol est en terre. Cette solution est plus simple, mais tout le monde me conseille de faire une chape. Mais si on fait une chape, pourquoi ne pas la faire sur tout le fond du jardin pour éventuellement agrandir plus tard le cabanon ? Y amener l’eau et l’électricité ? Y faire une pièce ? Bref, on verra bien plus tard.

Voila, il ne reste pas grand chose finalement 🙂 …

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Fred dit :

    Il reste pas grand chose a faire en fait!

  2. heidi dit :

    Côté jardin, nos maisons devaient avoir le même paysagiste avec un goût très affirmé pour les bordures cimentées gondolées déglinguées 🙂
    Pour le reste… bon courage ! Ça file presque le tournis tout ce boulot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.