Le jeudi … aussi !!!

Tonton F. m’avait demandé : « Jeudi, je serais là, est-ce-que tu peux poser une journée ? ».
Difficile de refuser, même si dans mon esprit je me disais : « bon si je travaille jeudi, j’aurais le vendredi pour me reposer avant le week-end !!! »

C’est fermé !!! Depuis mercredi, la baie vitrée et la fenêtre du coin cuisine sont posées. Premier constat : la baie vitrée de 4 mètres en 3 vantaux est du plus agréable effet. Second constat : ce type d’ouverture est vraiment nécessaire dans ces maisons tout en longueur, car, même avec une belle journée ensoleillée comme celle-ci, le fond de la pièce manque un peu de clarté, et le bureau (la pièce noire, un peu logique) est très sombre, même avec la porte ouverte.
Bon, il est vrai que les murs ne sont pas encore peints (eh non, je sais, je vais commencer à engueuler Tonton F. qui prend le chantier avec un peu trop de désinvolture je trouve ;-))))))), et on espère gagner un peu de lumière en mettant des peintures lumineuses.

Nous sommes passés mercredi soir pour admirer la baie vitrée, oh oui, pour un anniversaire de mariage, je me suis dis que ce serait une bonne idée de passer la soirée sur le chantier ; et nous avons découvert que les maçons ont presque terminé leur partie, ils ont même posé le placo pour les plafonds !!! Aïe aïe aïe, comment on va faire pour passer l’électricité ???!!! Ils ont aussi enlevé le compteur !!! Aïe aïe aïe, comment je vais faire pour le café de Tonton F. ???!!! Après une rapide inspection, le compteur est en fait retrouvé dans les combles, nous attendons à présent le passage de l’E.quipe D.e F.aignants pour qu’elle le déplace, mais ce sera l’occasion d’un autre article que je suis en train de préparer pour me soulager des centaines de coups de fil qu’il faut passer à E.D.F. pour avoir la moindre information et « tenter » de faire avancer les choses un peu plus vite.

Jeudi donc, 7h20 : arrivée de Tonton F., café dans la cafetière. « Bon, on le fait ce PVC !!! ». Ah oui, c’est vrai, Tonton F. il n’a pas internet ! « Euh, le PVC il est déjà posé … » « Ah bon, très bien, on va passer l’électricité alors !!! » « Euh, sinon on pourrait remettre à plus tard, j’irais me coucher, et …, bon ok, on fait l’électricité ».

Première étape : passer les fils pour la lumière extérieure et l’alimentation de la baie vitrée. Le passage des câbles pour l’alimentation du volet roulant et de sa commande filaire m’a valu un petit cours d’électricité. En effet, pour passer ces fils, Tonton F. a sorti le rouge de sa gaine pour le remplacer par deux fils d’une jolie couleur lie de vin : la montée et la descente ; et ma remarque, sans doute déplacée sur la jolie couleur de ces fils, m’a donné droit à un petit schéma sur le mur. Bref, ça alimente, ça monte et ça descend, mais pas avec un fil rouge !!!

Nous nous sommes ensuite attaqué aux lumières de la partie salon, salle à manger et cuisine.
« Bon, alors tu les mets où tes spots ? »
« Oh ben, quelques uns par là, un peu par là, …, ah oui, un ici … euh, Delph, je crois, en voulait … ».
Là je vois Tonton F. attraper sa perceuse (je souhaite à cette occasion passer une annonce pour récolter des fonds pour le manque crucial de matériel de Tonton F., n’ayant pas de scie cloche à la bonne dimension, il a été obligé d’en bricoler une à la meuleuse !!! Et ça marche !!! Vous pouvez envoyer vos dons … vous connaissez la suite … ). Tonton F. attrape donc sa perceuse, une échelle, place la mèche sur le plafond et me lance « Ici ? ».
« Allo Delph !!! Y’a Tonton F. qui veut trouer le plafond !!! »
Bon, c’est vrai, ça ne s’est pas passé tout à fait comme cela. En réalité, mercredi soir, après avoir longuement admiré notre baie vitrée, nous sommes allés au restau (oui, je sais, c’est pas bien, mais trois ans de mariage quand même, j’avais bien droit à une récompense …). Et au cours du repas, nous avons marqué sur les plans l’emplacement précis des spots.
Résultat : quand Tonton F. m’a demandé l’emplacement des spots, je lui ai sorti mon beau plan marqués de plusieurs croix, ronds, carrés bref des emplacements des spots de Delph, des miens, des « ah oui ici il en faudrait un », des « et ici ce serait pas mal », des « ici pour la vaisselle », des « et là pourquoi pas » et des « tu crois qu’on peut en mettre un là ». Bref, environ 20 spots indispensables, 21 intéressants et 45 hypothétiques, le tout sur environ 35 m² de surface au sol, soit environ 25 cm² sur une feuille de papier !!!
En résumé :
Tonton F. « C’est quoi les croix ? »
Moi : « Euh des spots … »
Tonton F. : « Et les ronds ? »
Moi : « Euh des spots … »
Tonton F. « Et ça ? »
Moi : « Non, rien à voir, c’était pour expliquer à Delph la différence entre la représentation des prises électriques et des prises téléphone, sauf que je ne m’en souvenais plus :$. »

Bref, on a pris un mètre, un marqueur et on a tout refait.

Comme les maçons avaient déjà posé le placo au plafond, il a fallu en sortir une plaque. Heureusement, ils avaient laissé leur porte-plaques et nous avons eu besoin de n’en sortir qu’une seule au centre.

 

 

Tout est ensuite allé très vite : passage des câbles, montage des boîtes dans les combles, on repose la plaque, on revisse, et … et c’est l’heure de l’apéro !!!

C’est vrai, à Tonton F., l’électricité, c’est son métier, mais je veux être là quand il va monter son tableau. En effet, y’a des fils qu’il faut marquer, d’autres on s’en fout, bref, je ne sais vraiment pas comment il va s’y retrouver dans tous ces fils. Il a eu beau encore me faire un petit schéma avec du bleu, du rouge … je devais encore être à la masse, j’ai pas tout compris.

Delph est arrivée pile à l’heure avec l’indispensable.

 

 

Et c’est reparti.

Ici le fil pour l’alimentation de la hotte centrale. Je ne ferai aucune remarque, ils sont vraiment nuls ces fabricants de hotte !!!!
Bon si, je la fais quand même. Pour la petite histoire, on a remonté la plaque du plafond sans faire passer la gaine pour l’alimentation de la hotte. Il a donc fallu trouver un montage à la Tonton F. (trois bouts de bois et un peu de scotch …) pour faire passer cette gaine. Et pendant qu’il attrapait un des deux bouts dans les combles, je poussais l’autre depuis le salon. Une fois cette gaine passée, pendant que Tonton F. en fixait une extrémité dans sa boite dans les combles, je décidais d’en couper l’autre … Qu’est-ce-que j’ai pas fait !!! Sur les deux cents bouts de fil que l’on voit sur les photos, je crois que c’est le seul que j’ai coupé, et évidemment, c’est trop court !!!
« Quoi, et j’ai pris de la marge en plus !!! »
« Mais non, t’es trop court là, l’alimentation, elle est au niveau de la hotte, à environ 120 du sol !!! »
« Tu plaisantes, la hotte, elle est bien fixée au plafond ? L’alimentation, elle se branche en haut ? »
« Mais non, tu connais rien, … » et re schéma sur le mur !!! Bon, ok, de toutes façon c’est nul ces hottes en îlots !!!

Voila pour la journée. En soirée, après le départ de Tonton F. j’ai piqué (c’est un terme technique, je vous expliquerai ;-)))) un mur de la salle d’eau en prévision de la pose du placo hydrofuge. J’ai traité le cabanon au xylotruc, et fait deux trois bricoles.

 

Samedi prochain, ah oui c’est demain déjà, rendez-vous à 7h00 (oui oui du matin) chez bricomachin pour aller chercher le placo, les semelles et les poteaux pour le doublage des murs dans la salon / salle à manger / cuisine !!!
En réalité, il doit y avoir quelques choses là haut, et par miracle, bricomachin ne fait pas les plaques de BA13 en 300, nous devrons donc aller les chercher à la plateforme (ça c’est foon comme rendez-vous) et la samedi, ça ouvre à 8h00 !!! Youpi !!!

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. francoise dit :

    Que d’avancées sur une journée … tonton f n’a pas un jumeau à prêter 😉 ? En tous les cas, bravo et bon courage pour demain 🙂

  2. vero et steph dit :

    à demain pour un foon day!!! avec Tonton F nickname the foon!!!

  3. heidi dit :

    Bon oké, ça y est, z’avez gagné : je suis verte turquoise de jalousie devant tant de labeur si promptement et efficacement abattu !!! Pour cette affaire de compteur à déplacer, j’attends que tu testes et nous fasses part de l’expérience avant de lancer la même chose dans le kubb (vivent les blogs ! :p)

  4. Fougere dit :

    Désolé du retard, mais vous êtes des fous furieux.

    Pourquoi vous monter pas une société "Restauration des échoppes bordelaises" ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.