Après la première visite

une jolie faade rénovée Résultat de la première visite : très sympa, mais des travaux !!!

Cette petite échoppe bordelaise est vraiment mignonne d’extérieur, et la faade, fraîchement ravalée, fait son petit effet.
La rue a l’air calme, en même temps il est plus de huit heures du soir et le plus gros du trafic est terminé. On peut se garer juste devant la maison.

Deux tours de clés, et on arrive dans le couloir. C’est une échoppe simple avec entrée à gauche. Le carrelage du couloir est en carreaux de Gironde, plutôt sympa … Pour le reste du couloir : du papier peint vieillot et des meubles années 60.

La première porte à droite donne sur une chambre avec une fenêtre sur la rue.
Une cheminée fait un des angles de la chambre mais elle est masquée par un poêle à gaz.

Au sol, le parquet donne l’impression d’être sain et d’avoir été ciré peu de temps avant.
Toujours du papier peint au mur, pas trop abîmé, mais niveau déco bien sr c’est pas vraiment a …

Enfin bon la déco, à ce stade, on n’est pas là pour a.

A noter, une petite porte au fond de la chambre qui donne accès à une minuscule pièce avec un lavabo.
Cette petite pièce communique d’ailleurs avec la seconde chambre, mais on verra plus loin.

On retourne à nouveau dans le couloir, dont la seconde porte (sur la droite bien sr), mène à l’entrée de la cave.
La cave est grande, elle fait la largeur de l’échoppe sur la profondeur de la première chambre, elle est assez haute (si si je rentre debout), et semble saine. Il y a bien sr au fond un soupiraille donnant sur la rue.

Retour vers le couloir pour arriver sur le salon.
Le salon n’est pas bien grand, il possède quand même une cheminée en angle, toujours avec un fichu poêle au gaz devant.

Au sol : un carrelage des années 50 !!!!! Au fond du salon, la porte vers la cuisine : minuscule !!!!
Et juste à droite le passage vers la seconde partie du salon, qui donne sur le jardin.
C’est depuis ce petit salon que l’on accède à une salle d’eau (encore plus petite que la cuisine, là c’est sr il faut refaire) et à la seconde chambre.

Cette seconde chambre est en fait la pièce noire de l’échoppe, seule la porte vitrée par laquelle on y entre apporte de la lumière.
A part a, quatre murs tapissés et du carrelage …

Demi tour et nous voici face au jardin. On passe la mince porte de verre qui le sépare de la maison et on arrive sur la terrasse.

La terrasse est en partie abritée par un toit de verre et séparée du jardin par un petit mur ajouré.

Le jardin est vraiment grand : la largeur de l’échoppe sur 8 à 9 mètres de long. Au fond on trouve un coin barbecue et un cabanon. Et il est bordé des deux côtés par un mur d’environ 2 mètres.

C’est tout pour la visite, en résumé elle nous plait vraiment, mais il va falloir faire des travaux qui ne sont pas vraiment compris dans le budget … Bref, on va avoir besoin de bras, avis aux amateurs !!!
Les dons en espèces, chèques ou virements sont bien sr acceptés.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Jean-Luc et Sabine dit :

    Bien joli tout a! Mais y’en a qui rêvent, question don aux bonnes oeuvres…ou bras d’ailleurs! on rappelle que nous aussi on a des travaux à faire…
    En tous cas bravo et bon courage, vous allez connaitre les joies de la propriété et une vertue qui s’appelle : la patience.
    Gros bisous à vous 2.

  2. Fred dit :

    Moi, je garderais la deco et j’en ferai un musee des annees 60. Bien plus rentable comme investissement!

  3. Maroufle51 dit :

    J’ai adoré visiter votre blog… n’hésitez à venir me faire un coucou si vous le souhaitez, et on peut se faire un échange de pub, si je savais comment ca marcher 😉 Bonne continuation, 6 mois que nous sommes dedans, que de poussières! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.